Georges Ibrahim Abdallah : dans les oubliettes de l’État français !

18 octobre 2017

Le 24 octobre prochain, Georges Ibrahim Abdallah entamera sa 34e année de détention. Arrêté en 1984, il a été condamné à perpétuité pour complicité avec les Fractions armées révolutionnaires libanaises, qui s’opposaient alors aux troupes israéliennes occupant le Liban.

Âgé de 66 ans, il a désormais passé la moitié de sa vie en prison, alors qu’il est juridiquement libérable depuis 18 ans ! Aucun gouvernement français, de droite comme de gauche, n’a osé mettre fin à un emprisonnement d’exception, préférant céder aux pressions des États-Unis, d’Israël et du Liban qui souhaitaient qu’il reste en prison.

Le Comité de soutien de Georges Ibrahim Abdallah appelle à manifester pour sa libération, samedi 21 octobre à 14 heures.

Le cortège partira de la gare de Lannemezan pour se rendre à la prison où il est incarcéré.

Il est possible de partir de Paris en car, vendredi 20 octobre à 21 heures au pied de la statue de place de la République. Retour à Paris dimanche vers 6 heures du matin. Pour plus d’information : liberonsgeorges.samizdat.net

%d blogueurs aiment cette page :