LES HIRAKIENS DE LA DIASPORA ALGERIENNE

 La Famille Louh !

Il adore faire de longues phrases dans la langue de Moutanabi. Très longue avec ce regard qui se veut intelligent, qui se veut charismatique…

Une espèce d’abrutit qui ne dit généralement rien, dont le discours est incompréhensible, ennuyeux et ce regard inexpressif est plus proche de celui d’un bœuf que d’un ministre d’un Etat.

Bref, lui c’est Tayeb Louh. Un type qui aura orchestré sciemment l’emprisonnement de plusieurs opposants, journalistes ou simples innocents  qui dérangeaient le pouvoir algérien, et qu’Algérie Part vient de mettre à nu dans son édition de ce samedi 23 mars.

Ainsi, selon le site, depuis le 22 février, jour de la première marche populaire, Tayeb Louh a suspendu les travaux de construction de sa 4e villa à Tlemcen.

Quatrième ! Le fruit de « KASSAMEN », « TAWRA ADIMA », « MALYOUN WA NISF MALYOUN CHAHID »… ETC ETC.

Mais si Tayeb Louh abandonne sa 4e villa…

Voir l’article original 234 mots de plus

%d blogueurs aiment cette page :