frontieresblog

Par sa décision de déplacer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem en la considérant comme la Capitale de l’entité sioniste, le président américain Donald Trump a réussi le tour de force de remettre le dossier palestinien au centre des préoccupations des Mondes Arabe et Musulman. Alors que la Palestine était le grand oublié de ces dernières années en raison du catastrophique « printemps arabe », la voilà de nouveau au cœur des batailles prochaines, qu’elles soient politiques, médiatiques, populaires ou même militaires. Trump a réussi l’impensable, réunifier les peuples arabe et musulman autour de la blessure palestinienne.

Par M.C.BELAMINE

Selon les premiers éléments, les États-Unis auraient obtenu l’accord de l’Arabie Saoudite conclu lors des réunions organisées à Riyad entre le principal conseiller de Trump, son gendre Jared Kushner, et le prince héritier Saoudien Mohamed Ben Salman. Les services de renseignement américains et ceux de l’entité sioniste auraient également donné leur feu…

Voir l’article original 387 mots de plus