Problèmes constitutionnels aux premiers temps de l’Islam

vie de livre

A la mort du prophète, les compagnons prétendant au pouvoir étaient répartis en 3 groupes:

1. les ansars, particulièrement le groupe de Khazraj, ils se basaient sur le fait que Medine est leur pays, qu’ils avaient aidé le Prophète corps et âme tandis que les Muhajirounes n’étaient que de simples réfugiés venus chercher asile, ainsi le califat leur revenait de droit

2. Les Banu Hashim, proche parents du Prophète, qui croyaient en la loi naturelle de l’héritage et voulait que cette loi fut appliquée au califat puisque Allah avait honoré cette famille des Banu Hashim en choisissant son Messager parmi eux, leur représentant était Al Abbas

3. Les anciens de La Mecque qui avaient embrassé l’Islam avant tous les autres et étaient donc les plus méritants au califat vu que le prophète en avait nommé 10 parmi eux promis au Paradis

Le Prophète avait 63 ans, il n’avait aucun fils…

Voir l’article original 982 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :